Bassin de fer de Banne

Bassin de Banne

 

Concession de Soyons

 

La concession de Soyons est attribuée le 9 janvier 1840 sur 345 ha au profit de M. Ardaillon maître de forges à St-Chamond et déjà titulaire de la concession de Veyras ; elle est  cédée par décret du 24 mars 1943 au Comte Georges d’Arnoux puis annulée par arrêté du 6 juillet 1999.

 

Une demande d’amodiation de cette concession est déposée en mars 1913 par M. Major dit Major d’Abéma. Mais devant les difficultés administratives rencontrées, la propriété de la concession n’étant démontrée,  le traité d’amodiation est annulé.

 

Quelques travaux eurent lieu avant l’institution de la concession en 1840-47 puis en 1853 et en 1876.Il a existé à Soyons un haut-fourneau. Le minerai est sulfureux et de mauvaise qualité.

 

Concession de Sallefermouse et Montgros

 

La concession de mines de fer de Sallefernouse et Montgros est attribuée sur 2.365 ha le 14 mars 1857 au profit de Pagès, Gadilhe, Colomb et Rivière de Larque, (concessionnaires également des concessions de houille de Pigères et Mazel et Sallefermouse) Moury, Bergeron et Cie (propriétaires des hauts-fourneaux de Salle de Gagnière). La déchéance des concessionnaires a été prononcée par arrêté du 12 juin 1928.

 

La découverte du gisement était due  à la compagnie des hauts fourneaux de Bessèges Leclerc de Pranghe (puis Willmar) qui avait déposée une demande concurrente. Compte tenu du domaine déjà possédé par Bessèges et également en tenant compte d’une jurisprudence concernant les gisement de fer superposés à des gisement de houille, Bessèges fut écarté au profit des propriétaires des concessions de houille et des « hauts fourneaux de Ganières Jules Leclerc » à qui le minerai devait être livré.

 

Les 2 hauts fourneaux de Gagnières avaient été mis en marche en 1849 avaient depuis 1852 un contrat avec les Houillères de Banne pour la fourniture du charbon. L’exploitation  des hauts fourneaux fut irrégulière. En 1853 une nouvelle société est créée pour les exploiter : Moury-Bergeron et cie. L’usine comprenait 48 fours à coke et 6 fours à griller le minerai. La société fit faillite en 1861 et les hauts fourneaux et la mine de fer de la concession furent arrêtés. La société exploitante des mines est à son tour liquidée. Les concessions après la mise en déchéance des concessionnaires par arrêté du 19 décembre 1894 sont mises en adjudication en 1894. N’ayant trouvé acquéreur, elle font retour à l’Etat. La concession de Sallefermouse et Montgros est acquise en 1910 par la Société des mines d’or de la Gagnière puis après déchéance du propriétaire le 12 juin 1928 pour non paiement de la redevance, la concession revint à l’Etat qui l’annula par arrêté du 21 juin 1964.

 

Les concessions de Soyons et de Sallefermouse et Montgros sont inexploitées respectivement depuis 1876 et 1860, suite à l’arrêt des hauts fourneaux de Gagnières. Dans cette dernière les travaux ont porté sur deux quartiers : la galerie Talon et le puits Brun.

 

 

Bassin de Saint Paul le Jeune

 

Les deux concessions de ce bassin visent un gisement assez puissant formé de castine ferrifère à 18-20 % utilisée pour la fonte d’affinage. Mais cette technologie fut rapidement abandonnée et ces concession ne furent pratiquement pas exploitées.

 

Concession des Avelas

 

La concession des Avelas  attribuée le 17 juin 1868 sur 170 ha Au profit de la Compagnie des Forges de Terrenoire, la Voulte et Bessèges, qui devient ensuite Compagnie des mines, fonderies et forges d’Alès qui obtient la renonciation le 15 juin 1912.

 

Sur la concession des Avelas, les travaux furent de très faible intensité ; ils sont arrêtés depuis 1870.

 

Concession de Rulames

 

La concession de Rulames (385 ha) attribuée par décret du 14 avril 1874 au profit de la compagnie des forges dAlais, sur les communes de Banne et St Paul le Jeune ; elle est renoncée le 22 mai 1912.

 

Cette concession est contiguë à celle des Avelas. Il n’y a été fait quelques travaux insignifiants en 1874-75 (dont un puits de 20 m).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site