Concessions de Largentière : l'historique

Le gisement de Largentière était déjà connu au XIIème siècle et l’argent extrait servait à la fabrication de monnaies.  Des mines sont exploitées au IX ème siècle et jusqu’au XV ème  siècle. Les terrains argentifères firent l’objet de rivalités entre les seigneurs de la région.

 

Historique

 

-          1ère concession (1876-1939)

 

 

Le gisement ne fut redécouvert qu’au XIXème siècle où une première concession fut octroyée le 8 janvier 1876 sur 753 ha au profit de MM. Hilarion Roux et Emile Thomas Payen. Cette première concession fit retour à l’Etat après la mise en déchéance des concessionnaires par arrêté du 19 décembre 1894, qui l’annula le 24 mars 1939.

 

 

-          2ème concession (1964)

 

 

Il faut attendre les années 50 pour que de nouvelles sociétés s’intéressent à ce gisement. En 1951 la Sté Minière et Métallurgique de Peňarroya entreprend une étude systématique du district et, en 1958, une belle découverte est réalisée par les géologues de cette société. Une nouvelle concession est obtenue sur 1.300 ha le 30 juillet 1964 et la nouvelle mine est inaugurée le 22 octobre 1964.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×